AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur I Need the Doctor !
n'oubliez pas de voter pour nous !
we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) 1350234423-20 we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) 1350234423-20 we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) 1350234423-20 we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) 1350234423-20 we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) 1350234423-20 we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) 1350234423-20
Intrigue et sujet commun : Les anges pleureurs
we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) WeepingAngela est ouverte !
AVIS ~ aux membres du forum : le remerciement pour vous des admins
we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) 2176505670

Partagez
 

 we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Penelope Williams


Messages : 37
Date d'inscription : 13/10/2012
Localisation : Londres, le coeur du monde, tulutu.
avatar : Emma Stone.

à l'intérieur du tardis
disponibilité rp:
Les gens à prevenir:
boîte à outils:
we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) Empty
MessageSujet: we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY)   we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) EmptyDim 28 Oct - 1:41

we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) 1350752473-roryxpenny1
VINGT-DEUX DÉCEMBRE - CHEZ LES PONDS WILLIAMS
Un repas chez mon frangin, évidemment, c'était une super idée, super nouvelle, super moment en perspective. J'étais enthousiaste, parce que Rory, même si ça tombait sous le sens puisqu'il était mon unique frère, était surtout mon frère préféré. C'était loin d'être une simple plaisanterie : c'était vrai. Je l'adorais autant qu'il m'adorait, enfin ça je l'espérais très fortement - pour lui, mon courroux était pire que celui des Dieux Grecs. Il m'avait donc invité, en bon frangin, à manger chez lui ce midi. Rien que lui et moi, entre frère et sœur. Sans sa femme, sans cette rousse du nom de Pond qui le portais mieux que quiconque : un marécage, ouais, c'était tout elle ça... Non, je ne la portais pas vraiment dans mon cœur, car elle avait fait souffrir mon frère plus que n'importe quelle personne de cette planète, elle avait joué avec ses sentiments comme avec un vulgaire yoyo. Et maintenant elle s'était unie à lui avec les liens sacrés du mariage... Sacrilège. Elle était tout le temps dans mes pattes, impossible de me débarrasser d'elle un seul instant pour essayer de réveiller Rory et lui dire : écoute, mon amour de frangin plus adorable qu'un poussin avec un pull, ta femme est pas pour toi, largue-là et va chercher une fille qui te méritera au lieu de te traiter comme son larbin. Enfin, de toute manière, il était apparemment sous le coup d'une malédiction amoureuse très puissante... voire même d'un certain masochisme.

Me voici donc prête, toute coiffée, habillée, avec le soin mérité par mon grand frère préféré. Heureuse à l'idée de me retrouver en tête à tête avec lui, bien mérité après des mois de négligence au profit d'une rousse de ma malheureuse connaissance... Toujours à vélo, j'arrivai chez les Williams, l'attachait dans le jardin, et sonnait.

Oups.

J'avais été totalement idiote, à y repenser. Comment croire que j'allais déjeuner seule avec Rory ? Tout ça parce que c'était lui qui avait rédigé l'invitation ? Ridicule, j'étais ridicule. Un peu bouche bée devant la rousse en question, qui venait de m'ouvrir. Amy Pond - non, je ne l'appellerai jamais Williams. Et elle avait l'audace de m'ouvrir la porte... Chassant mon air surpris pour reprendre un ton cordial - teinté d'une froideur hautaine toute réservée à l'intéressée - et lui dire : "Oh, salut Amelia. C'est bien aujourd'hui que Rory m'a invitée à déjeuner ?" J'étais loin d'ignorer combien elle appréciait son prénom complet, et je ne pouvais pas m'empêcher d'en user... Et j'avais encore un petit espoir de m'être trompée de jour. Sait-on jamais, nous pourrions éviter un repas pareil à un crépage de chignon plein de politesse aigrie...
Spoiler:
 

_________________
❝HONEY LET THE SUN SHINE❞
I know exactly what I want and who I want to be, I know exactly why I walk and talk like a machine. I'm now becoming my own self-fulfilled prophecy... Oh, oh no, oh no, oh no ! One track mind, one track heart, if I fail, I'll fall apart. Maybe it is all a test, 'cause I feel like I'm the worst so I always act like I'm the best ! If you are not very careful your possessions will possess you : TV taught me how to feel, now real life has no appeal. I'm gonna live, I'm gonna fly, I'm gonna fail, I'm gonna die...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory Williams


Messages : 285
Date d'inscription : 10/10/2012
Age : 25
avatar : Arthur Darvill

à l'intérieur du tardis
disponibilité rp:
Les gens à prevenir:
boîte à outils:
we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) Empty
MessageSujet: Re: we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY)   we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) EmptyDim 28 Oct - 5:15

    Aujourd'hui était un jour qu'on pouvait considérer de spécial, pourquoi ? Tout d'abord, Rory avait convaincu sa femme d'inviter sa sœur à venir manger chez eux. C'était bien, au moins, elle faisait un effort et ça le touchait. De plus c'était aujourd'hui qu'il annonçait à Penelope, la grande nouvelle, il espérait qu'elle serait contente pour eux, normalement, c'est le genre de chose qui faisait plaisir à n'importe qui non ? Surtout quand il s'agissait de la famille. Sa petite sœur avait accepté l'invitation facilement, c'était bizarre, ou alors c'est jusque comme c'est lui qu'il a invité ça voulait peut être dire sans Amy. Bien sur, elle serait là, ils allaient annoncer cette merveilleuse nouvelle ensemble, il s'était mit au fourneau, mais il avait fait simple, par contre pour le dessert, il avait fait un crumble aux pommes, c'était la première fois qu'il en faisait un, donc il espérait ne pas l'avoir foiré, il ne tenait pas à empoisonner quelqu'un.

    Soudain, la sonnette retentit, ah c'était sûrement Penelope, alors qu'il s'apprêtait à aller lui ouvrir ce fut Amy qui fut le plus rapide. Pour éviter une catastrophe, il arriva peu de temps après et alla serrer sa petite sœur dans ses bras. « Je suis content que tu sois venu, ça faisait un moment qu'on ne s'était pas vu. » Elle lui avait manqué, et il ne lui cachait pas, il ne perdit pas de temps et la fit rentrer dans leur maison, il prit la main d'Amy pour être sur qu'elle ne parte pas discrètement, on est jamais trop prudent. Bon, il avait décidé d'être directe sur ça, tout d'abord, il lui fit signe de s'asseoir, on pourrait croire qu'ils allaient annoncer quelque chose de grave, mais ce n'était pas le cas heureusement. « On a quelque chose d'important à t'annoncer. » Comment allait elle le prendre ? Le jeune infirmier n'en avait aucune idée, mais il n'y avait aucune raison qu'elle le prenne mal n'est ce pas ? Pas besoin d'être négatif, ils étaient très proches tout les deux, rien ne pourrait les séparer, ça il en était pratiquement sur. « Amy est enceinte ! Tu vas devenir tata, c'est génial, non ? » C'est ce qu'on appelle être direct, comme ça, ça ne traînait pas en longueur et puis il s'était montré impatient de lui annoncer. C'est le moment, ou ils sont sensés recevoir des félicitations de sa part non ? Il faut dire qu'elle a peut être eu un choc, c'était encore possible.

_________________
un petit titre/slogan ☂️ un long texte, lyrics ou bien une citation, ce que vous voulez, n'oubliez pas de me créditez quelque part juste par respect pour mes créations, je commence a voir que beaucoup de gens utilisent mes codes sans me créditer et ça commence a m'énerver donc svp don't forget me ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) Empty
MessageSujet: Re: we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY)   we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) EmptySam 3 Nov - 1:10

we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) Dw55

Amélia Pond était du genre franchement rancunière et pourtant, ce n'était pas à quoi on pouvait s'attendre en voyant la rouquine pour la première fois, la jeune femme ayant toujours ce grand sourire sur les lèvres. Sauf qu'Amy ne souriait pas aussi facilement que certains voulaient le croire et elle était du genre à ne pas aimer quelqu'un quand il le fallait. "S'il te plaît, fait un effort." Voilà ce que lui avait demandé Rory il y a quelques jours de cela, en lui annonçant par la même occasion que sa soeur allait venir déjeuner chez eux. Oui, il fallait tout de même annoncer à cette chère Pénelope qu'Amy était enceinte… La rouquine n'était vraiment pas chanceuse, elle aurait adoré pouvoir dire qu'elle s'entendait à merveille avec la soeur de Rory et que tout allait bien dans le meilleur des mondes, mais ce n'était pas du tout le cas, c'était même carrément le contraire, Penny et elles s'étaient prises en grippe dès le premier jour et Amy savait que si elle le pouvait, Penny ferait en sorte que son frère soit avec quelqu'un d'autre là tout de suite. Mais Amy ne pouvait pas concevoir sa vie sans Rory, elle le savait à présent et oui certes, par le passé, elle avait douté… Cependant qui pouvait dire que cela ne lui était jamais arrivé? Amy était humaine, désespérément et terriblement humaine, elle avait eu des bons comme des mauvais moments avec Rory et à présent, elle savait que c'était lui qu'elle voulait et personne d'autre. Amy allait donc devoir se montrer mature et ne pas répondre au pic de Péneloppe, c'est pourquoi elle alla lui ouvrir la porte, prête à être l'hôte parfaite. Oh, salut Amelia. C'est bien aujourd'hui que Rory m'a invitée à déjeuner ?"

Amy retint la grimace qu'elle avait failli avoir, il n'y avait que le Docteur qui l'appelait ainsi et Rory le savait, tout comme il savait qu'elle préférait garder son propre nom de famille et… Peu importe, Amy n'allait pas s'énerver pour si peu pas vrai? Rory choisit ce moment précis pour intervenir, sentant probablement que sa soeur en faisait déjà trop. Amy elle préféra garder le silence et suivit les Williams en direction du salon, s'asseyant dans le canapé juste à côté de Rory. Ce dernier ne perdit pas une seule seconde pour annoncer la grande nouvelle à sa soeur, oui, Amélia était enceinte. Elle lança un léger sourire en direction de Penny, tenant toujours la main de Rory. "Mais si ça peut te rassurer, c'est juste moi qui vais prendre du poids pendant que monsieur se fera du soucis, mais il est comme ça mon Rory." acheva Amy en embrassant son mari, espérant que le message soit plus que clair.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Williams


Messages : 37
Date d'inscription : 13/10/2012
Localisation : Londres, le coeur du monde, tulutu.
avatar : Emma Stone.

à l'intérieur du tardis
disponibilité rp:
Les gens à prevenir:
boîte à outils:
we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) Empty
MessageSujet: Re: we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY)   we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) EmptySam 3 Nov - 6:55

Bon, ce dont je pouvais être sûre, c'est que je ne m'étais pas plantée de date. En effet à peine avais-je sournoisement – il faut bien l'avouer – demandé confirmation à la miss chose, que mon frangin adoré venait me prendre dans ses bras. Heureuse de le retrouver après tant de temps, je lui rendis son étreinte avec affection. Je l'aimais vraiment beaucoup, ça je ne pouvais pas le nier. Aussi j'acceptai sans discuter ses excuses sous-entendues pour sa courte absence dans ma vie, celle de ses quelques mois, et tâchai de me montrer sous un meilleur jour. Calme Penny, calme, voilà ce que je me répétais. « Y a pas de mal. Ça me fait très plaisir de passer aussi !  » Et c'était sincère. C'était même assez ahurissant de voir comme je pouvais changer du tout au tout entre Amy et Rory, un peu comme la glace et le feu, le salé et le sucré. Je ne comptais pas me fâcher avec mon frère aujourd'hui. Pour une fois qu'il m'invitait ! Et réprimer mes envies meurtrières était d'autant plus facile qu'Amy n'avait pas encore ouvert la bouche, c'était dire. Si elle faisait des efforts, je pouvais bien en faire aussi... Pétrie de bonne volonté donc, j'entrai dans la maison de mon frère et de sa femme. Rory s'assit sur le canapé et me désigna le fauteuil ; très bien, comme ça j'étais en face de lui ou à peu près. Et il avait son épouse à ses côtés. Le tableau parfait.

« On a quelque chose d'important à t'annoncer. » … et voilà le début des emmerdements, avais-je envie de dire. Les choses importantes à annoncer, ça n'annonçait rien de bon. Que du sérieux et du... Oh ciel. N'y pensons même pas. Je n'osais pas imaginer ce qu'ils avaient tant à me dire, ce qui nécessitait de se retrouver comme ça dans leur salon. Enfin, je n'avais surtout pas vraiment les moyens de réfléchir à l'objet de l'annonce, puisque j'étais on ne peut plus prise de court. Sûr que je ne m'attendais pas à ça ! Interloquée, je regardai mon frère et attendis lui suite. Enfin, il se décida à lâcher la petite bombe du jour : « Amy est enceinte ! Tu vas devenir tata, c'est génial, non ? » La pièce tangua légèrement autour de moi. Qu... qu-quoi ? Pardon ? Sorry no lo speak americano. BUG SYSTEME. Mais c'était quoi ça ? Allô ? Allô moi, tu réponds ? Quelques secondes de blanc, la voix d'Amy qui me parvint par vagues. Avant que je ne m'effondre sur le fauteuil, l’œil retourné.

Ah ben oui, félicitations Penny, ça c'était bien le moment de s'évanouir. Bien joué, bien joué vraiment : j'étais officiellement affublée du système nerveux le plus cruche de tous les systèmes nerveux de cruche. Une vraie pintade émotionnelle. Le noir prit bien évidemment possession de mon esprit, me séquestrant du monde réel : impossible d'entendre ou de sentir quoi que ce soit qui dépasse mes parois corporelles. Génial. Confronté de plein fouet à mes pensées débilissimes. Ce qui me força, vous vous en doutez, à réfléchir à la situation. Amy était enceinte – point un. Je vais devenir tata – point deux. Oh, et Amy allait prendre du poids, j'avais saisi ça avant de tomber dans les pommes. Cool. Enfin non. Enfin si. J'étais sensée penser quoi ? Un enfant, c'était absolument fantastique, je savais que Rory voulait des gosses, depuis toujours. J'étais forcément heureuse pour lui – la question ne se posait même pas, évidemment que j'étais heureuse pour lui ! Mais Amy... Un enfant avec Amy ! … si ça se trouvait, il allait être roux ! L'horreur complète ! Enfin bon je ne pouvais rien dire sâchant que j'avais moi-même été rousse pour l'un des quelques rôles de ma carrière, c'était même plutôt joli. Mais un enfant... un enfant scellait leur couple pour l'éternité. L'éternité collé à cette imbécile de rouquine qui se croyait supérieure à tout le monde. Grr. Ça ne donnait pas très envie de sortir des vapes pour revenir à la vie humaine. Mais... il me fallait tout de même considérer le point numéro deux : j'allais devenir tata. C'était complètement égoïste de ma part mais ce point-là me rendait très heureuse : j'allais devenir tata ! Super. J'adorais les bébés et un bébés à moitié Williams ne pouvait pas être une mauvaise chose. Mon frère allait devenir papa.

Non, définitivement, c'était une bonne nouvelle. Je tâchai de faire taire la petite voix maléfique dans ma tête – celle du démon à vôtre gauche, vous savez – qui me répétait en boucle qu'avec un peu de chance un gamin ferait imploser leur couple et les ferait divorcer. Tsss tssss, du calme, petit démon. Courageusement, j'ouvrai les yeux et émergeai de mon évanouissement – qui avait duré quelques minutes tout au plus. « Qu-qu... dé... dé-désolée. » bégayai-je en me redressant, reprenant mes esprits peu à peu. Les yeux agars, j'essayais de récupérer la réalité, cherchais des points d'appui autour de moi. Ah oui. Chez mon frère, le repas, l'annonce... le bébé en cours. « C'est... c'est... » J'écarquillai les yeux. « ... c'est une grande nouvelle !  » finis-je en lâchant un rire. La pièce redevint droite et stable, et je relâchai ma prise sur les accoudoirs, que j'avais serrés sans m'en apercevoir. « Oh, ça va, ne vous en faites pas pour moi. C'est vous les futurs parents !  » souris-je. Apparemment, j'avais repris consistance, et tant mieux. Oh, et... un évanouissement, ça vous change une tête faut croire. J'avais totalement adopté l'idée selon laquelle on vivait chez les bisounours, et oublié ma haine d'Amtruc. Enfin... pour l'instant.

_________________
❝HONEY LET THE SUN SHINE❞
I know exactly what I want and who I want to be, I know exactly why I walk and talk like a machine. I'm now becoming my own self-fulfilled prophecy... Oh, oh no, oh no, oh no ! One track mind, one track heart, if I fail, I'll fall apart. Maybe it is all a test, 'cause I feel like I'm the worst so I always act like I'm the best ! If you are not very careful your possessions will possess you : TV taught me how to feel, now real life has no appeal. I'm gonna live, I'm gonna fly, I'm gonna fail, I'm gonna die...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory Williams


Messages : 285
Date d'inscription : 10/10/2012
Age : 25
avatar : Arthur Darvill

à l'intérieur du tardis
disponibilité rp:
Les gens à prevenir:
boîte à outils:
we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) Empty
MessageSujet: Re: we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY)   we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) EmptySam 3 Nov - 7:57

    C'était sur, Rory était du genre à se faire beaucoup de soucis pour ses proches surtout en ce moment, mais bon il ne pouvait pas se contrôler. Il se demandait si le baiser que venait de lui donner sa femme était un message quelconque, il faudrait qu'il arrête d'être paranoïaque. « Pour moi tu seras toujours aussi séduisante ma chérie. » L'apparence n'était pas le plus important pour lui et puis c'était normal que Amy prenne du poids, c'était le lot de toutes les femmes enceintes. Bon maintenant fallait juste attendre la réaction de sa sœur, le point positif, c'est que ça n'a pas fini en dispute ou en bagarre. Heureusement que le fauteuil était là, la chute aurait pu faire mal. « Penny, réveille toi. » Il la secouait un peu pour tenter de la réveiller, ce n'était rien de grave, il n'avait pas à s'inquiéter, mais quand même. La bonne nouvelle c'est que ça ne l'avait pas tué, ça à l'air bête, mais quand on connaissait les relations que les deux jeunes femmes avaient entre elles, c'était effrayant. C'est peut être pour ça que Rory ne veut pas les laisser seules dans la même pièce, on ne sait jamais ce qui pourrait arriver.

    Enfin sa chère petite sœur se réveilla, il n'y a aucun doute, elle avait reçu un sacré choc, ça se voyait à sa façon de parler. Rory fut soulager, quand sa sœur eut l'air de prendre bien la nouvelle, car vu qu'elle était actrice, elle pouvait très bien jouer la comédie. D'un côté, il lui faisait confiance, et puis ils étaient frères et sœurs et ils étaient sensés se réjouir quand il arrivait quelque chose de bien à l'autre. « Tu m'as fait peur, je ne m'attendais pas à ce que tu fasse un malaise.» Le jeune infirmier s'inquiéterait toujours pour elle, c'est ça la famille, du moins ça l'est pour lui. Il ne pouvait s'empêcher de se sentir encore bizarre, quand il pensait au faite que dans quelques mois, il serait papa, il était aux anges. « Tu seras une super tata j'en suis sur. » Il n'en doutait pas le moins du monde, en espérant que ça allait améliorer la relation entre sa femme et sa sœur. De toute façon, les deux femmes finiraient par s'entendre du moins c'est ce que se disait le jeune homme à chaque mois, mais ce n'était jamais le cas. « J'aurais bien sortir le champagne, mais bon j'ai décidé d'être solidaire, car Amy n'a pas le droit à l'alcool, mais je peux proposer un jus de fruit ou un soda. » Il n'était pas du genre à se saouler, mais bon de temps à autre, il buvait une bière, ou un petit verre d'alcool, mais rien de méchant. « Allez ! Il faut fêter ça, notre famille va bientôt s'agrandir. » Sa sœur savait très bien qu'il voulait des enfants, il ne lui avait jamais caché, mais c'est vrai que ce n'était pas prévu au début, mais bon la vie réserve de belles surprises parfois.

_________________
un petit titre/slogan ☂️ un long texte, lyrics ou bien une citation, ce que vous voulez, n'oubliez pas de me créditez quelque part juste par respect pour mes créations, je commence a voir que beaucoup de gens utilisent mes codes sans me créditer et ça commence a m'énerver donc svp don't forget me ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) Empty
MessageSujet: Re: we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY)   we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) EmptyMar 13 Nov - 7:36

Amy eut une petite grimace aux lèvres quand Rory se mit à parler de son poids. Oh les joies de la femme enceinte, franchement, elle n'avait pas hâte d'arriver à cette période, elle n'était enceinte que de deux mois, bientôt trois, mais cela ne se voyait pratiquement pas. Oui, comme toutes les femmes, Amy était du genre un peu superficielle, mais était-ce un défaut? Elle ne pensait pas vraiment, elle n'était pas du genre à claquer des fortunes dans des vêtements, non, elle, elle était beaucoup plus modéré. "Même avec quinze kilos de plus? Tu as intérêt parce que moi je ne te lâcherai plus!" répliqua la rouquine avant de déposer un baiser sur les lèvres de Rory et de se tourner vers Penny pour voir comment cette dernière allait prendre la nouvelle. Cela fit un peu l'effet d'une bombe et Amy ouvrit grand les yeux quand elle vit sa belle-soeur s'évanouir. Les deux Ponds (ou Williams peu importe) accoururent à ses côtés, Rory tentant de la réanimer. "Oh mon Dieu... Penny ça va?! Attend je vais lui chercher de l'eau." Amy courut sur la pointe des pieds dans la cuisine et revint avec un linge mouillé qu'elle appliqua contre le front d'Amy, poussant un soupir, rassurée, en voyant cette dernière rouvrit de nouveau les yeux. "Penny tu vas bien?" Amy était sincère, c'était bien de l'inquiétude dans sa voix et elle s'écarta, pour laisser le frère s'occuper de sa soeur. Après tout, Amy savait qu'elle le privait un peu beaucoup de sa famille car il devait fonder la leur. C'était normal que Penny la voit comme une menace mais Amy était une partie intégrante de sa vie, et ce bébé qui arrivait eh bien... Il aurait besoin de son père, de sa mère et bien entendu de sa tante. Penny semblait s'être remise de ses émotions et Amy éclata de rire tandis que Rory proposait à boire. Oui, pas d'alcool pour Amy, elle n'avait jamais été une grande buveuse alors cela ne la changeait pas beaucoup. "Merci, il va déjà faire un super papa, je n'arrête pas de lui dire, mais il ne me croit pas..." dit Amy en passant une main dans les cheveux de Rory, les ébouriffant au passage avant de regarder Penny, un maigre sourire aux lèvres. "Je pense que tu devrais quand même boire un truc de sucré, allez je t'apporte quelque chose pendant que je peux encore me déplacer." Amy se redressait déjà, une nouvelle idée en tête. "Du thé, c'est ça qu'il nous faut... Un vieil ami m'a toujours dit que le thé était pour toute les occasions." Elle fit un clin d'oeil à Rory car elle parlait du Docteur, avant de s'éclipser dans la cuisine, laissant le frère et la soeur seul pendant quelques temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) Empty
MessageSujet: Re: we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY)   we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

we are family... well maybe not. (AMYRORYPENNY)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» enduro family pont de salars
» Animation Family
» Frasier Family Barn
» NASCAR the family channel
» Family Complex

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
trust me i'm a doctor :: cité de Londres-